Les SUISSES de Chaville

samedi 24 mars 2012
par  Pierre Levi-Topal

LES SUISSES

dans les registres paroissiaux de Chaville

L’alliance perpétuelle conclue entre la France et les cantons Suisses en 1516 avait été fidèlement tenue de part et d’autre. Le gouvernement français se montra toujours fort large pour la concession aux Suisses de quantités d’avantages. En décembre 1781 un édit accorda à tous les sujets des Etats du corps Helvétique permission d’établir domicile en France, d’y acquérir, d’y exercer un métier, avec exemption de capitation et autres charges personnelles. Des tarifs de faveur étaient accordés aux marchandises du cru et de fabrication suisse â leur entrée dans le royaume.
LES GARDES SUISSES : ils remontaient aux troupes suisses de Louis XI. La garde suisse se composait vers la fin de l’ancien régime de 4 bataillons de chacun 4 compagnies. Chaque compagnie correspondait à un canton, leur uniforme était rouge écarlate, parements, revers et collet bleu, doublure, veste et culotte blanche.
LES CENT-SUISSES : étaient réputés plus domestiques que militaires, cependant ils ont pris part aux campagnes de Louis XIV. C’étaient des hommes d’élite tirés des régiments suisses de l’armée. Leur capitaine précédait le roi dans les cérémonies, montait avec lui en carrosse en l’absence de la reine. Leur uniforme de cérémonie pourpoint et haut de chausse à l’antique tailladés de taffetas incarnat, bleu et blanc, fraise au col, toque de velours noir garnie de plumets blancs. Ils portaient la hallebarde et l’épée. Leur drapeau, quatre carrés bleus séparés par une croix blanche.
De 1616 à la Révolution les compagnies de gardes suisses au service de la France ont cantonné chez l’habitant, vers 1760 le roi décide de les réunir dans les casernes de Rueil, St Denis et Courbevoie pour banlieue ouest de Paris.
Dans notre village, ainsi que dans celui de Meudon (1), nos "Suisses" sont liés à l’histoire des châteaux. Ce sont des "Suisses de portes’. du parc et de ses dépendances. Nous pouvons retrouver trace de ces "Suisses" par les mentions faites dans les registres paroissiaux, à l’occasion d’actes religieux : mariages, naissances, décès.
Nos "Suisses" font donc souche parmi la population chavilloise, se fondent à elle, devenant vignerons, blanchisseurs, cabaretiers et certains Chavillois seraient étonnés de leur origine helvétique.
La mention "suisses" n’étant pas toujours évidente dans les registres paroissiaux, j’ai classé en 3 séries mes découvertes :
1 - Mentions de "Suisses" à Chaville
2 - Supposés "Suisses" sans mention.
Il est intéressant de remarquer à quel point la communauté suisse était liée entr’elle. Nous retrouvons trace dans les registres paroissiaux de Meudon, Viroflay et Sèvres du passage de nos Suisses de Chaville et inversement. Ils assistent comme témoins aux mariages et décès, sont cités parrains aux naissances. Certains épousent la veuve d’un autre suisse, car il convenait d’être marié pour bien assumer sa fonction et le remariage d’une veuve "en poste" était moyen de conserver celui-ci (1)

- Mentions de "Suisses" de Chaville (ordre alphabétique)

BROCKER Joseph "sergent des Suisses du château".
fils de Gaspard, suisse du roi à Versailles.
Joseph et Françoise sa soeur sont cités parrain et marraine le 13/2/1765 à Chaville au baptême de GENTIL Joseph Catherine fille de Pierre et SCHUITER Marie Jeanne,celle-ci est suisse de nationalité, son frère SCHUITER Henri est en 1762 sergent des gardes-suisses à St Denis.

CHARPENTIER Jacques "cent-suisse de la garde ordinaire du roi".
cité parrain le 10/3/1688 à Chaville au baptême de PREUILLY Marguerite fille de Jean, vigneron à Chaville et MUSNIER Marie-Claude.

CORBAR André (CORBAT à Meudon). "garde-suisse", portier du château de Chaville. origine : canton de Berne.
décédé le 20/11/1684 à Meudon, marié à TRICADEAU Marie le 5/9/1682 à Chaville.

COURRAT Pierre "suisse de Monsieur le Comte de LORGE".
cité parrain le 3/1/1759 à Chaville au baptême de GENTIL Pierre et François fils de Pierre et SCHUITER Marie-Jeanne.

COURRAT Jean Antoine "suisse des appartements du roi à Versailles
cité parrain le 22/5/1750 à Chaville au baptême de GENTIL Marie Elisabeth fille de Pierre et SCHUITER Marie Jeanne.

DESBARRES Pierre "sergent suisse de Sèvres".
marié à MAREUIL Nicole, sage-femme de Sèvres
cité parrain le 5/12/1748 au baptême de LECERRE Marie Anne.

EGIDY ou GIDY Joseph "cent-suisse du roi, Notre-Dame de Versailles".
marié à GAUGUIRISME (GAUGINRISNE) Marie Elisabeth, elle-même d’origine suisse.
cité parrain le 22/5/1760 à Chaville au baptême de GENTIL Marie Elisabeth fille de Pierre et SCHUITER Marie Jeanne.

ERLOBICH Joseph (HERLOBICH) "suisse de Monseigneur au château de Meudon’
natif de la paroisse de Brunnel canton de Suisse,
cité parrain le 24/9/1707 à chaville au baptême de LEROUX Joseph fils de Charles (suisse) et DESMOULINS Geneviève.LEGUACQUE Jacques "portier de la porte du château de Chaville- décédé à Chaville en 1727.

GASMANN François "suisse de Monseigneur à Viroflay".
marié à CHEVALIER Marie.
cité parrain le 9111/1704 à Chaville au baptême de Catherine LEROUX fille de Charles (suisse) et DESMOULINS Geneviève.

GUEL Jean Pierre "suisse de la grille de Meudon".
marié le 23/7/1725 à Meudon à MUSY Geneviève fille de Joseph (suisse du roi).
cité parrain à Chaville le 6/6/1726 au baptême de LANGLOIS Jean-
Pierre fils de jacques, vigneron et ALAIN Catherine.

HIERLY Jean (HIVOLY) "suisse de Monseigneur à Viroflay".
marié à CHAMBELLAN Catherine
cité parrain le 9/11/1704 à Chaville au baptême de LEROUX Catherine fille de Charles (suisse du roi) et DESMOULINS Geneviève.

HYANTI Jacques "compagnie des suisses du roi-.
cité parrain le 1/2/1684 à Chaville au baptême de COQUEREAU Jacques fils de Daniel et ROBIN Etienette.

HYANTI Michel "Cent-suisse au service du Chancelier Le Tellier compagnie des suisses du roi".
cité le 1/2/1684 parrain de COQUEREAU Jacques fils de Daniel et ROBIN Etiennette.

KOUSTER (KOUTCHER) Joseph Antoine "suisse de la manufacture de porcelaine de Sèvres".
cité parrain le 6/7/1788 à Chaville au baptême de RAVET Joseph Gabriel fils de Nicolas Edouard et BOURGOUEN Marie-Claude.

LEROUX Charles "Suisse de Monseigneur à Chaville (1698)"Suisse du roi (1701 et 1718).
né environ en 1645, décédé à Cheville le 6/10/1718, marié à
MOULINET (DESMOULINS) Geneviève qui décède le 18/12/1717 à Chaville. Le couple aura 7 enfants à Chaville dont les parrains seront les "Suisses- ERLOBICH Joseph, suisse de Monseigneur au château de Meudon, natif de la paroisse de Brunnel, canton de Suisse et MUSSY Joseph, suisse du roi à la porte de Viroflay, natif de Granvillars canton de Fribourg.

LENNE Michel "Suisse du roi, au service du chancelier LE TELLIER.
cité le 5/9/1682 témoin au mariage de Corbet André et TRICADEAU Marie.

de LIESSE François (de DIESSE à Meudon) -Suisse de monseigneur LE TELLIER.
marié à PILLET Catherine.
cité le 10/7/1706 à Chevillé parrain au baptême de LEROUX Geneviève fille de Charles et DESMOULINS Geneviève.

MARILLAC Charles "Suisse".
marié à LEROI Marie
née environ en 1685 elle décède à Chaville le 16/2/1735.

MESTRE Louis -portier de la porte du parc de Chaville dit Suisse".
marié à LEROI Marie
est cité parrain à Chaville le 24/9/1736 au baptême de LERICHE Louise fille de Pierre et LAURENT Marie.

MUSSY Joseph "suisse du roi à la porte de Viroflay".
natif de Granvillars canton de Fribourg, décédé à Meudon le 20/4/1727, marié à Meudon le 3/7/1703 à FERRE Marguerite. cité parrain le 10/7/1706 à Chaville au baptême de LEROUX Geneviève fille de Charles.
cité parrain le 01/2/1707 è Chaville au baptême de MARIN Joseph fils de Robin et GUILMART Louise.
cité témoin le 28/1/1721 à Chaville au décès de LEROUX Catherine.

PITHOU Nicolas "suisse du roi à la manufacture royale de porcelaine de Sèvres-.
marié à BOISSELET Marie Louise.
cité parrain le 2/9/1756 à Chaville au baptême de BRETON Marie Marguerite fille de François et POLANTRU Marie Jeanne.
cité parrain le 24/12/1756 à Chaville au baptême de BOISSELET Anne Victoire fille d’Etienne Simon, jardinier du roi au château de Chaville et RAGON Ane Madeleine.

POTIER François "portier du parc de Monseigneur Le Tellier".
veuf, remarié à Chaville le 1/12/1703 à SURARD Anne, veuve de DUNOYER Jean "portier de la pointe de Chaville-, Potier François est cité parrain à Chaville le 26/7/1705 au baptême de François Christophe SURARD fils de Jean, vigneron, la marraine est DESMOULINS Geneviève.

ROBIN Jean Denis "suisse de nationalité".
natif du canton de Fribourg ; "ayant demeuré rue N.D. des Champs à Paris".
marié le 9/1/1786 à Chaville à GARNIER Françoise Julie dont le père Louis est cultivateur à Chaville.
ce couple divorce le 2/10/1794 à Chaville. GARNIER Françoise Julie
se remarie le 1/2/1795 à Chaville avec un autre Suisse PITHOU Pierre Joseph, né le 25/6/1755 à Portalban (Suisse), concierge demeurant rue St Florentin à Paris.

SCHAD Jacques "suisse du roi à la cour du dragon paroisse N.D. de Versailles".
marié à COURRAT Louise (d’origine suisse).
cité parrain le 13/1/1756 à Chaville au baptême de Gentil Marie-Jeanne fille de Pierre et SCHUITER Marie Jeanne.
cité parrain le 26/7/1768 à Chaville au baptême de GENTIL Marie-Louise fille de Pierre et SCHUITER Marie-Jeanne.

TESLER (TERLER) Jean "suisse de Monseigneur le duc de Berry, à Sèvres.
marié à COCHIN Romaine
cité témoin au décès du 24/5/1730 à Chaville de RETOU Michel de Sèvres (son cousin).

2 - Supposés "Suisses" sans mention

Pour clore ces listes il faudrait aussi parler de ceux qui sont présumés "suisses" sans mention, tel que cette famille LEGACQUE portiers de père en fils :

LEGACQUE François Antoine Pierre "portier au château de Chaville-, fils de Jacques, il décède à Chaville en 1748.

LEGACQUE François André Pierre, aussi fils de Jacques, -portier au château de Chaville
marié le 22/10/1736 à Chaville.

LEGACQUE Jean François -portier du château royal de Chaville.
fils d’André Pierre, marié à DUVAL Jeanne Françoise
cité parrain en 1754 à Chaville au baptême de VARAMBAUT François Louis fils de Jean François, procureur au bailliage royal de Meudon.

LERMEROUX Pierre "garde des plaisirs du roi, garde de la porte du parc de Chaville".
marié à KULCHER (KOUSTER) Marguerite qui décède le 9/7/1789 à Chaville (elle-même d’origine suisse).

sources :
1 M.T. HERLEDAN - "Le suisse est mort, vive le suisse" ou "La grande famille des gardes-suisses du Domaine de Meudon", bulletin de la société des amis de Meudon n°179 décembre 1988.
Société historique de Rueil Malmaison "Les gardes-Suisses et leurs familles aux XVIIè et XVIIIè siècles en région parisienne", colloque du 30 septembre au 1er octobre 1988.
Bulletin des Yvelines


Navigation

Articles de la rubrique

  • Les SUISSES de Chaville